Présentation

Bastien ALISE apiculteur producteur de miel des Cévennes
Dessin d'Amandine Maria
La ruche Dadant, du nom de son inventeur au 19éme siècle.

Qui suis-je

Je suis jeune apiculteur, habitant des Cévennes depuis que j'y suis né.

Historique

Ayant suivi une formation spécialisée en apiculture à Nîmes, puis des stages auprès de professionnels et conforté par quelques années d'expérience pratique, j'ai choisi les abeilles à la suite de mon père et de mon grand père, pour rester dans mes montagnes cévenoles où je me sens bien. À la base, j'avais une formation de charpentier ossature bois et une pratique du métier dans ce domaine, qui me sont encore très utiles également aujourd'hui. En pleine montagne et loin de tout commerce, il est souvent  nécessaire de savoir se "débrouiller" d'abord par soi-même si l'on veut éviter les pertes de temps inutiles en déplacements.

Être apiculteur en Cévennes

Après l'élevage des reines, tôt au printemps, permettant le renouvellement des colonies, j'installe mes petits ruchers près des floraisons successives en transhumant jusqu'à la fin de l'été, à moins d'une heure de route de ma miellerie. L'hivernage des ruches a lieu ensuite au sud, en Garrigues, où les températures sont plus douces et la végétation un peu plus précoce qu'en altitude. L'hiver sera consacré à la remise en état, au nettoyage et à la préparation du matériel pour la prochaine saison.

Mes projets

Actuellement je continue à développer cette activité. C'est ma seule source de revenu.

2019 a été consacré à l'aménagement provisoire d'une miellerie plus spacieuse et fonctionnelle, ainsi qu'à l'acquisition d'une petite grue de levage, une aide précieuse, même si, souvent encore, la configuration montagneuse du terrain, demande que les ruches et les hausses lors des transhumances et des récoltes, soient levées, chargées et déchargées à bras avec l'aide d'autres apiculteurs, amis ou famille.

La prochaine étape est la construction d'un hangar de stockage du matériel, à partir de 2020.

 

Je possède aujourd'hui 280 ruches. Je continue d'augmenter chaque année le nombre de colonies de manière à atteindre d'ici un à deux ans un effectif d'environ 400 ruches.


Visite de printemps - Bastien Alise, apiculteur, Cévennes

Le travail au rucher

Essaim - les ruchers de Bastien
Au printemps, il arrive que la reine quitte la ruche avec une partie des abeilles. C'est l'essaimage naturel. Un essaim s'est posé sur un genévrier cade. Il va falloir le récupérer pour l'installer dans une ruche.
Bastien ALISE apiculteur en Cévennes
Exercice d'école : la ruchette, vide pour l'instant, accueilliera un nouvel essaim dans quelques instants.
Miel des Cévennes
Visite de printemps
Bastien au rucher, Cévennes
Pose des hausses juste avant la floraison des châtaigniers
Cévennes transhumance apiculture
Récemment acquis pour les transhumances, ce véhicule me permet de transporter une quarantaine de ruches en un seul voyage au lieu de deux auparavant.
les ruchers de Bastien Cévennes
Une jeune reine et sa garde rapprochée
Bastien au rucher Cévennes
Récolte du miel de châtaignier
Transhumance Bastien
Transhumance : le déplacement des ruches vers une nouvelle zone de floraison commence au crépuscule lorsque toutes les butineuses sont rentrées.

les ruchers de Bastien en Cévennes © Nadine Vilas

Les ruchers de Bastien

me TROUVER

Bastien ALISE apiculteur

Lieu-dit Conches - Saint Frézal de Ventalon

48240 VENTALON EN CÉVENNES

LOZÈRE - FRANCE

Tél. +33 (0)6 52 51 30 84

DÉCOUVRIR les environs

me SUIVRE

faire une COMMANDE